visitez STAM
1/14
des premiers établissements à la cité moderne le récit de gand

gand, ville de tous les temps

Gand a de nombreux visages: ville historique, ville universitaire, ville portuaire, ville de culture… Aucune période, aucune puissance n’a suffi à en déterminer l’aspect. Gand est une ville de tous les temps. Toujours en mouvement.

Le STAM est un outil permettant de déchiffrer Gand niveau par niveau, de donner une nouvelle visibilité à l'ancien tissu urbain et de révéler les évolutions futures possibles. Le STAM analyse le temps accumulé et rend la ville lisible.

Le circuit permanent « Le récit de Gand » suit un ordre chronologique facile à suivre à travers six salles du musée. Chacune d'elles est consacrée à une période déterminée de l'histoire de la ville. Cette histoire est illustrée par plus de trois cents objets captivants, et approfondie à l'aide de plusieurs applications multimédias.

Carldekeyzer
L'espace d'accueil propose une introduction au parcours chronologique. Le visiteur y découvre l'image de la ville actuelle à l'aide d'une photo aérienne et d'une maquette du centre.

vues de gand

Quatre vues de Gand vous entraînent dans un voyage numérique à travers le temps et l'espace. Grâce à l'application multimédia ingénieuse, vous plongez dans l'histoire pour un périple passionnant truffé d'images et d'informations.

La Vue panoramique de Gand, réalisée en 1534, est la plus ancienne des représentations peintes de la ville. Cette pièce importante fait partie de la collection permanente du STAM.

La deuxième carte, datant de 1641, est de la main de Henricus Hondius. Elle est conservée à la bibliothèque de l'Université de Gand.

Le Plan coté de la ville de Gand, de 1912, provient des archives du Service des Ponts et Chaussées et des Voies d'Eau.

La quatrième vue de Gand est une photo aérienne contemporaine.

la ville en plein essor

Même si le centre historique de Gand est le sujet principal de ce volet, il comprend aussi de nombreuses reliques de la présence humaine aux époques plus reculées. Des sculptures sur pierre et des manuscrits enluminés illustrent l'importance et l'essor des deux abbayes rivales, dédiées respectivement à saint Bavon et à saint Pierre.

  • 20110517 08 Sba Mg 3470
  • 20150901 06 De Trazegnies Fl134V
Dans le courant du quinzième siècle, Gand et les autres villes flamandes se heurtent aux ambitions des ducs de Bourgogne, qui rêvent d’un état fortement centralisé. Gand, championne incontestée des libertés urbaines, tente de s’y opposer.

la ville apaisée, 1600-1800

Des tableaux, torches de procession, gravures et autres objets rappellent les festivités grandioses organisées à l'occasion d'innombrables événements tels que les joyeuses entrées des souverains. Le relatif apaisement politique et le regain économique après les époques de turbulences ont favorisé de nouvelles constructions.

Bedaardestad
Tableau de François Duchatel, « Investiture de Charles II, roi d'Espagne, comme comte de Flandre », datant de 1666. Une application disponible au musée à côté du tableau vous en apprend plus sur les Joyeuses Entrées. Een applicatie in het museum naast dit schilderij vertelt je meer over Blijde intredes

la ville industrielle, 1800-1950

Sous l'impulsion de l'industrialisation, la ville médiévale a définitivement explosé. Elle a perdu ses portes et remparts et de nouveaux faubourgs se sont établis à sa lisière. De grands travaux d'infrastructure ont accompagné ces évolutions, tandis que le centre historique a subi une véritable métamorphose.

à la fin du xixe siècle, la municipalité libérale décide de s’attaquer à la prolifération anarchique des usines et des logements. Le centre-ville bénéficie de mesures ’assainissement. Après les débordements du Vieil Escaut pollué, la municipalité fait voûter le Reep dans les années 1880.

l'exposition universelle de 1913 à Gand

L'Exposition universelle de 1913 à Gand s'est tenue au quartier Sint-Pieters-Aalst, derrière la gare de Gand-Saint-Pierre, ainsi qu'au Parc de la Citadelle. Les palais de l'exposition étaient des constructions temporaires dont quelques-unes seulement ont été conservées ; depuis lors, le quartier est devenu résidentiel. Le STAM a mis au point une maquette virtuelle évoquant l'aspect du quartier en 1913.

1934: le vol du panneau des « juges intègres »

Deux thèmes, dont l'importance et la célébrité dépassent celles de la ville de Gand même, sont présentés séparément. Il s'agit de Charles Quint et de « L'Agneau Mystique » des frères Van Eyck. Pour « L'Agneau mystique », l'accent est mis sur le vol du panneau des « Juges intègres ». Les recherches se poursuivent ; cette actualité apporte une touche ludique à la présentation.

Rechtvaardigerechters

depuis les années 1960, la population gantoise n’a cessé de se diversifier.

L’exode urbain est essentiellement dû à la dégradation de la ville. Dans les années 1950 et 1960, les usines et les quartiers résidentiels en ruines dominent dans de nombreux quartiers de la ville. A partir de la fin des années 1970, la revalorisation urbaine est à l’ordre du jour, mais les résultats ne commencent à se manifester que dans les années 1990. Le plan de mobilité « Gand centre-ville » de 1997, qui bannit largement les voitures du centre, a stimulé la rénovation de la cité tout entière.

2383 1986 1986 Dma Neg 207 5 5

un centre de service

Au cours des dernières décennies, la ville de Gand est devenue un centre de services, d’enseignement, de soins de santé, de culture et de divertissement. Avec plus de 60.000 étudiants dans l’enseignement supérieur et universitaire, la ville est en ce domaine un centre de référence en Flandre. La présence de l’université et des hautes écoles stimule l’industrie de la connaissance et donne un élan créateur à l’ensemble du secteur culturel.

Ufo Ugent Wannes Nimmegeers Stam
Dans « Gand en LEGO », vous pouvez littéralement apporter votre pierre à l'édifice en construisant la ville dont vous avez toujours rêvé autour des quatre tours les plus célèbres de Gand : la tour de l'église Saint-Nicolas, le Beffroi, la « Tour des Livres » et la tour de la cathédrale Saint-Bavon.
des premiers établissements à la cité moderne le récit de gand